• Page facebook Running Tips

©2019 by Running Tips

COMMENT DÉBUTER EN COURSE À PIED ?

Les clefs pour bien débuter : conseils et astuces testés et approuvés !
Rechercher
  • Thomas

Les clefs pour réussir votre première course officielle

Mis à jour : 9 mars 2019

Vous allez vous en sortir à merveille !


Le moment est venu, ça y est : vous avez commencé à courir depuis quelques mois, et vous êtes prêt à vous frotter à la compétition ! En route pour votre première course officielle ! Oui mais, comment faire pour ne pas céder à la panique, au stress, pour éviter les pièges et les obstacles qui guettent avant et pendant la course ?


Je vous rassure, ce n’est pas bien sorcier, et vous allez vous en sortir à merveille !

Cette première course officielle, c’est votre grand moment, une nouvelle expérience qui vous laissera un souvenir impérissable. Autant faire en sorte, ensemble, que ce souvenir soit 100 % agréable et positif !


Les 10 conseils pour une première course réussie !


1° Soyez ambitieux mais pas trop

Ne vous lancez pas sur un marathon ou un semi-marathon pour votre première course. Commencez par de plus petites distances. Suivant votre niveau et votre vitesse, optez pour une course de 5km, voire un 10km, ce sera déjà très bien !


2° Ne vous fixez pas d’objectif de chrono

C’est votre première course, votre première expérience en compétition... ne vous encombrez pas l’esprit à viser un chrono précis, au contraire : contentez-vous de prendre du plaisir, et de franchir la ligne d’arrivée. Vous améliorerez votre chrono la prochaine fois !


3° Les yeux qui piquent ? Pas de panique !

Toute la nuit, vous tournez et retournez dans votre lit sans discontinuer. Les pensées vagabondent dans votre esprit : vous vous imaginez en train de courir, l’excitation vous gagne, le stress aussi, une chose est sûre, pas moyen de fermer l’oeil. Vous ne serez ni le premier (la première), ni le dernier (la dernière), à qui cela arrivera ! C’est normal, et ne vous en faites pas, cela n’aura pas d’incidence sur votre performance du lendemain.


4° Arrivez largement en avance

Si cela vous est possible, retirez votre dossard la veille : ce sera déjà un facteur de stress en moins. Dans tous les cas, faites en sorte d’arriver largement en avance. Vous aurez ainsi le temps de vous imprégner de l’ambiance, de repérer l’endroit où le départ sera donné, et de vous échauffer tranquillement.


5° Pause technique impérative

Voilà qui peut sembler trivial, mais c’est un conseil qui vaut son pesant d’or. Avant de courir pendant de longues minutes, parfois plus d’une heure sur un 10km, surtout avec le stress, il est impératif de prendre ses précautions et de passer aux toilettes avant le départ.


6° Portez des vêtements que vous connaissez

Ce n’est ni le lieu ni le moment de tester de nouvelles chaussures, de nouvelles chaussettes, ou un nouveau T-shirt de course. Restez au contraire sur des valeurs sûres, testées et éprouvées à l’entrainement, cela vous préservera de toute mauvaise surprise.


7° Ravitaillement, késako ?

Qui dit première course officielle, dit bien souvent premier ravitaillement. Qu’il s’agisse d’un simple point d’eau à mi-parcours, ou de ravitaillements solides (fruits, morceaux de sucre, gels de glucides) sur les courses plus longues... ces moments ne sont pas toujours faciles à gérer.


Surtout quand les coureurs sont nombreux, et que c’est la cohue pour attraper son verre d’eau. La petite astuce : ne vous précipitez pas sur les premiers verres, mais continuez votre route quelques mètres pour éviter les embouteillages.


8° Ne partez pas en trombe

Il y a fort à parier que vous avez déjà entendu ce conseil. Pourtant, il est bon de le rappeler, encore et toujours : évitez à tout prix de partir trop vite. Vous le payerez cher sur les derniers hectomètres.


Il est vite fait de céder à l’euphorie du départ, de se laisser porter par les autres coureurs, et de démarrer à une allure légèrement plus rapide que prévu. Avec l’euphorie, justement, on ne s’en rend même pas compte. Pour évitez cela, n’hésitez pas à vous freiner un peu sur le premier kilomètre, bref, démarrez doucement !


9° Allez jusqu’au bout

Une course est parfois faite de moments plus difficiles, il arrive que l’on soit tenté de s’arrêter. C’est tout à fait normal. C’est dans ces moments que la tête doit prendre le pas sur les jambes. C’est au mental que vous surmonterez ces difficultés.


Persévérez, même si les jambes sont lourdes, même si vous ralentissez, que vous marchez quelques mètres. Gardez en tête une unique obsession : aller jusqu’au bout, et franchir la ligne d’arrivée !


10° "Enjoy the run"

La course à pied doit avant tout être un plaisir. Ne l’oubliez pas ! Pour votre première course, profitez de chaque instant, souriez, faites-vous plaisir, savourez chaque kilomètre. À l’arrivée, laissez vous envahir par la fierté, ne bridez pas ce large sourire qui étire votre visage. Félicitations, vous l’avez fait ! À quand la prochaine fois ?


Je vous souhaite bonne chance pour votre grande première, en espérant que ces quelques conseils vous aideront à faire de cette expérience un succès ! Et n'hésitez pas à nous raconter comment ça s'est passé !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now