COMMENT DÉBUTER EN COURSE À PIED ?

Les clefs pour bien débuter : conseils et astuces testés et approuvés !
Rechercher
  • Thomas

Mes débuts en course à pied

Mis à jour : 20 févr. 2019


Pendant toute mon enfance, mon adolescence, courir a toujours été un supplice.

Vous pouvez me croire, le mot n'est pas trop fort ! Je m'arrangeais dès que possible pour passer mon tour : au collège, au lycée, je refusais de courir, me reposais sur mon asthme comme une excuse... Vous savez, ces tours de terrains à répéter inlassablement ? J'en faisais un, deux parfois, avant de terminer en marchant sous les yeux réprobateurs du prof...

Courir c'était fatiguant, ennuyeux, ça faisait mal aux jambes, je crachais mes poumons au bout de trente secondes... Bref, juste l'horreur !


Courir, ce n'était pas fait pour moi, tout simplement. Mes meilleurs amis, mes proches, ont d'ailleurs été les premiers surpris de mon revirement brutal. Personne, moi-même le premier, n'aurait imaginé qu'un jour je chausse des chaussures de course, et que je sorte de mon plein gré, pour aller courir plus de deux minutes !

Le déclic est venu d'un seul coup, et bien malgré moi.

Un de mes proches s'est "converti" à la course à pied. Lui non plus, personne ne l'aurait imaginé se mettre à courir. Et voilà qu'il s'est mit à insister pour que je l'accompagne, au moins une fois, sur une de ses sorties.


Il a insisté, insisté, insisté...

J'ai fini par accepter de faire un essai. "Mais juste une fois, hein !"

Le virus venait de me contaminer...


Nous avons couru 15 minutes ce jour-là, sans arrêt. Déjà un sacré exploit.


Nous avons couru 20 minutes, le surlendemain, avec toujours une seule obsession : "vais-je réussir à tenir jusqu'au bout". Ce qui, à ma grande surprise, était toujours le cas.


La première barrière fatidique des 30 minutes n'a pas tardé à tomber, elle aussi. Je dois dire que je l'ai vécu comme un indescriptible victoire sur moi-même !


J'ai ainsi commencé à courir de manière régulière, une fois par semaine, parfois deux. Un an a passé, comme ça, avec deux petites des compétitions courtes autour de 5 km. J'ai bientôt réussi a aligner une heure de course sans interruption. Incroyable.


Voilà comment, progressivement, j'en suis venu à courir, trois fois par semaine.


Voilà comment j'en suis venu à m'intéresser à ma progression, à faire des expériences, à lire des livres d'experts, à rassembler un maximum d'informations pour comprendre comment fonctionnait mon propre corps... et comment allier l'utile à l'agréable.


Voilà comment, surtout, j'ai appris à courir en me faisant plaisir, tout en progressant !


C'est le produit de ce vécu et de ces recherches, que je souhaite partager ici avec vous.

  • Page facebook Running Tips

©2019 by Running Tips

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now