• Page facebook Running Tips

©2019 by Running Tips

COMMENT DÉBUTER EN COURSE À PIED ?

Les clefs pour bien débuter : conseils et astuces testés et approuvés !
Rechercher
  • Thomas

Courir sans être essoufflé, c'est possible !

Mis à jour : 20 févr 2019

Vous pensez que course à pied rime avec épuisé et essoufflé. J’ai un scoop : tout le monde est capable de courir sans être essoufflé. Si si, je vous assure... Tout le monde est capable de courir sans être fatigué, et même de se sentir bien et à l’aise en courant !


Si vous ne me croyez pas, je vous comprends à 200 % : j’étais aussi sceptique que vous, plus peut-être, il y a encore un peu plus de deux ans ! J’ai découvert depuis que, si, si, c’est vraiment possible. Or, si c’est possible pour le petit bonhomme que je suis, pas franchement sportif, haut d’à peine 1m60 et asthmatique ; c’est possible pour vous !



Eviter d’être essoufflé tout de suite


Vous n’arrivez pas à courir 1km sans être essoufflé, voire sans vous arrêter ? C’est très certainement que vous allez trop vite, ou que vous n’avez pas laissé le temps à votre corps de se préparer à l’effort. Pour éviter ce désagrément :

  • Prenez le temps de bien vous échauffer : commencez par exemple par 10 min de marche rapide


  • Accélérez l’allure lentement et progressivement : permettez à votre corps de s’habituer à l’effort


  • Ralentissez, ne faites surtout pas attention à votre vitesse, n’ayez pas honte de marcher si vous commencez à vous essoufflez


  • Déterminez votre allure d’endurance : il s’agit de la vitesse à laquelle vous êtes capable de tenir une discussion en courant. C’est à cette allure que vous devez chercher à courir.



Quelques clefs pour bien respirer en course à pied


  • Oubliez tout de suite l’idée de suivre à tout prix votre ami qui court depuis des années ! Il n’est pas du tout nécessaire de respirer à tout prix par le nez : au contraire, respirer par la bouche permet d’absorber davantage d’air.


  • Apprenez à maîtriser la respiration abdominale, qui vous permettra d’inspirer un volume d’air plus important


  • Evitez d’aller courir juste après un repas ; attendez au minimum 30 min, et idéalement deux heures après avoir mangé. Autrement votre sang est utilisé par votre corps en priorité pour approvisionner les organes digestifs, et non les muscles que vous utilisez pour courir.


  • Concentrez vous essentiellement sur votre expiration. Celle-ci doit être plus longue que l’inspiration.

Prenez le temps de bien vous échauffer : commencez par exemple par 10 min de marche Thomas2 min de lectureCaractères M 2162Modifications non publiéesrapide

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now