• Page facebook Running Tips

©2019 by Running Tips

COMMENT DÉBUTER EN COURSE À PIED ?

Les clefs pour bien débuter : conseils et astuces testés et approuvés !
Rechercher
  • Thomas

Courir enrhumé, est-ce une bonne idée ?

C’est l’hiver... et même s’il est plutôt doux cette année, il véhicule malgré tout son lot de maladies. Vous avez la grippe, vous êtes cloué au lit avec 40°C de fièvre ? Pas question de chausser les running et de sortir. Mais dans le cas d’un petit rhume, que faire ?


Tout d’abord, bravo ! Vous qui débutez la course à pied, qui n’avez commencé à courir que depuis quelques semaines, si vous vous sentez prêt à sortir courir malgré ce rhume qui vous gâche la vie, cela en dit long sur votre motivation.


Mais venons-en à la question : peut-on, oui ou non, sortir courir lorsque l’on a le nez qui coule à flot, ou que l’on tousse à en cracher ses poumons ? Comme souvent, la réponse se situe entre les deux. C’est possible, oui et non.


Le point de repère : votre cou


La règle qui est communément admise par plupart des professionnels de santé est la « règle du cou ». Schématiquement, si vos symptômes sont au-dessus du cou, il n’y aucune contre-indication à aller courir. En revanche, pour tout problème au niveau du cou ou en dessous, il est conseillé d’éviter de courir.

En somme :

Nez qui coule, éternuements, mal à la tête : vous pouvez y aller !

Toux, infection bronchique, frissons, vomissements, diarrhée : écoutez votre corps, dites stop !


Mon expérience : courir pour se déboucher le nez !


Nous sommes tous différents, et loin de moi l’idée de penser que mon expérience peut s’appliquer tous. Néanmoins, enrhumé chronique, chaque année, pendant tout l’hiver (rhinite allergique quand tu nous tiens !) : j’ai observé un bienfait tout particulier de la course à pied.


En effet, sortir courir peut aider à dégager les voies respiratoires, à déboucher le nez, à retrouver une respiration plus aisée.


Attention, en revanche, si vous sortez courir avec un rhume, à garder un rythme facile, et à ne pas vous lancer dans des distances déraisonnables. N’épuisez pas votre corps : laissez-lui les armes pour lutter contre la maladie !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now